bienvenue sur Ride
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Daily Rider #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evanell
✜✜✜✜✜✜

avatar


MESSAGES : 538
ARRIVEE : 13/02/2014

MessageSujet: Daily Rider #1   Ven 13 Juin - 19:31

le DailyriderNUMÉRO 1Bienvenue sur ce premier numéro du Dailyrider ! Ce mois-ci, nous nous attarderons sur les actualités du forum, nous irons faire un tour au Jumping International de la Baule, nous allons en savoir plus sur le Fjord, mais aussi comment reconnaître la robe isabelle des autres robes. De plus, nous nous intéresserons à l’attelage et nous jouerons un peu ensemble.
Nous vous souhaitons une excellente lecture et nous espérons que la gazette vous plaira !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanell
✜✜✜✜✜✜

avatar


MESSAGES : 538
ARRIVEE : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Daily Rider #1   Ven 13 Juin - 19:31

quoi de neuf sur ride ?    
Quelles sont les nouveautés sur Ride ? Si tu veux le savoir, continues à lire cet article.
STAFF
Alors, premièrement, il y a eu beaucoup de changement depuis l'ouverture ! Plusieurs recrutements ont eu lieu, certaines ont quitté leurs postes, d'autres se sont proposées,... BREF ! On en est où ? Alors aujourd'hui nous comptons 5 personnes dans le staff : Flore est la fondatrice. Totschlag, Aliana et Little Apple sont nos adminettes et Evanell notre modette. Voilà ! Si tu as un soucis, tu peux t'adresser à l'une d'entre elle.

EVENT
Sinon, quoi de neuf ? Et bien l'Event Pays des Merveilles ! As tu vu qu'Alice te donne des missions chaque jour ? Si non, viens voir par ici !
N'oublies pas les ventes aux enchères, les chevaux changent tous les jours ! C'est le moment de faire des affaires !
Et enfin, tu peux aussi offrir à ton compagnon des supers bonus grâce à Tweedledee & Tweedledum !

OFFRE SPÉCIALE
As tu vu cette super offre spéciale Top Sites ? 1 500$ à chaque fois que tu votes 5 fois ! Vite, vite, des sous !

Et puis... C'est tout pour les nouveautés de Ride !

dans le monde équestre
   Gros week-end sportif en France : vous avez dû entendre parler du Jumping International de France qui a lieu à la Baule. Du 15 au 18 mai 2014, 15 nations, 65 athlètes et 182 chevaux vont se disputer le podium. Retour sur les épreuves de la Baule.
19 épreuves auront lieu sous le soleil de la Baule. C’est l’occasion de voir de grands champions mais aussi de nouveaux cavaliers en train de se faire un nom. Jour après jour, nous allons vous donner les noms des vainqueurs et de leur monture par épreuve.
Ce jeudi 15 mai, on trouve quatre épreuves sans barrage. La première est un CSI 1* (110 cm), remportée par Gustavo Mirabal et G and C Leroy, ils nous viennent du Venezuela. La seconde épreuve, aussi un CSI 1* (120 cm) est remportée par un nom que vous connaissez bien : c’est Guillaume Canet sur le dos de Pomme du Valon. La troisième épreuve est remportée par l’Irlandais Dermott Lennon et Vampire. Enfin, la dernière épreuve de la journée était un CSIO 5* (150cm), remportée par le marocain Abdelkebir Ouaddar sur Quickly de Kreisker. Bravo à eux !
Le vendredi se découpe en cinq épreuves, dont une épreuve handisport. La première est un CSI 1* (115 cm), remportée par la française Perrine de Ponnat et sa monture Kalabaka. La seconde épreuve de la journée est aussi un CSI 1* (125cm), de nouveau remportée par Guillaume Canet, cette fois-ci accompagné de Babeche. Un CSIO 5* est à suivre (145 cm), il est remporté par le français Julien Epaillard sur Safari d’Auge. La dernière épreuve de la journée est une coupe des nations, elle est remportée par la France, l’équipe étant composée de Pénélope Leprévost (avec Dame Blanche van Arenberg), Aymeric de Ponnat (avec Armitages Boy), Jérôme Hurel (avec Quartz Rouge) et Kevin Staut (avec Rêveur de Hurtebrise). Ils sont suivis de la Belgique et de L’Irlande. En somme, bonne journée pour les français, qui remportent toutes les épreuves.
Le samedi 17 mai, les concurrents vont se disputer cinq épreuves. La première épreuve est une 115, remportée par Gustavo Mirabal et G and C Leroy, couple vénézuélien déjà vainqueur du jeudi. Vient ensuite la 120, remportée par Abdelkader Maamar et Miss Maroc Telecom, ils nous viennent du Maroc. La troisième épreuve de la journée (145 cm), est remportée par le brésilien Pedro Veniss et Amemoi O Sandor. Les deux dernières épreuves de la journée, une 145 et une 150, sont gagnées par deux français : Michel Hécart et Nokia de Brekka ainsi que Simon Delestre et Ryan des Hayettes, bravo à eux !
Dernière journée de la compétition, la première épreuve monte les barres à 115cm et est remportée par la française Marine Guet Vitte et sa monture Ormel Pierreville. Lors de la seconde épreuve, la hauteur est de 145 cm, et elle est gagnée par Roger-Yves Bost et son étalon Castle Forbes Vivaldo van Het. L’avant dernière épreuve de la journée, toisant 160cm, est remportée par le grand Eric Lamaze et Powerplay. La dernière épreuve de la journée, est remportée par le Brésil avec pour cavalier Monika Guillon et sa jument, Serise du Bidou.
Un grand bravo à toutes les nationalités !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanell
✜✜✜✜✜✜

avatar


MESSAGES : 538
ARRIVEE : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Daily Rider #1   Ven 13 Juin - 19:32

une racele fjord
Dans ce premier numéro du Dailyrider, nous allons nous intéresser au Fjord. Il est considéré comme appartenant à l’une des races les plus pures au monde. Ses origines sont d’ailleurs floues et lointaines même s’il est probable qu’il descende des chevaux primitifs et sauvages du Nord de l’Europe. L’appellation de cette race nous vient de ces régions et plus principalement de la Norvège. C’est d’ailleurs dans l’Ouest de ce pays que commence son histoire officielle sous le nom de Vestlandhesten. En 1843 est créé un haras national en Norvège, dans le but d’améliorer la race. À cette époque, le Fjord n’est pas un cheval de loisir mais un cheval de travail (dans les fermes, pour le transport de marchandises, etc.) Aujourd’hui encore, le Fjord conserve une place de choix en Norvège car il est considéré comme un symbole national.
Comment reconnaître un Fjord ? Petit cheval relativement trapu, il toise entre 1m35 et 1m50. Il est puissant et robuste mais conserve tout de même de la légèreté. Sa morphologie lui confère une certaine polyvalence. Il est reconnaissable grâce à sa crinière bicolore et se caractérise par sa raie de mulet qui prend naissance entre les oreilles et se termine dans les crins de la queue. Dans le standard, la crinière doit être taillée en brosse pour des raisons esthétique et pratique. La brosse met en valeur la courbe de l’encolure et permet de dégager le garrot. Les allures du Fjord sont quand à elles souples, énergiques et rythmées.
La robe principale de ce poney est l’isabelle. Mais il existe des variations de robe. On trouve alors cinq robes différentes pour le Fjord : l’isabelle ou le brunblakk, la bande de crins et la raie de mulet sont très sombres. L’isabelle alezanée ou Rodblakk, robe plutôt rousse et jaunâtre, la raie de mulet est plutôt rousse et la couleur des crins tire vers le blond. Le souris ou Gra : les individus de cette couleur ont les poils gris. L’isabelle pâle ou Ulsblakk : très proche de l’isabelle, la robe est presque blanche et la raie de mulet est grise ou noire. L’isabelle jaune ou Gulblakk : c’est la variation claire de l’isabelle alezanée, la raie de mulet est très pâle.
Enfin, les domaines dans lesquels le Fjord excelle sont l’attelage la randonnée, le TREC, l’endurance, etc. Il maîtrise donc pleinement les disciplines dites de loisir. Malgré sa prédiction, il peut devenir un poney maîtrisant les disciplines plus classiques, telles que l’obstacle ou le dressage.


   une robel'isabelle (buckskin)
La robe isabelle est rattachée en France au groupe des robes baies. Le nom « isabelle » est ambigu dans la nomenclature française, car il peut correspondre à au moins trois robes du cheval génétiquement distinctes. Chez les anglophones, la robe des chevaux portant le gène dun est nommée « bay dun » (pour les bases baies) ou « red dun » (pour les bases alezanes), et classée différemment des isabelles porteurs du gène crème, nommés « buckskin ». En France, les chevaux correspondant à « bay dun », à « red dun » et à « buckskin » sont tous trois nommés « isabelle ». Il en est de même pour certains chevaux porteurs du gène champagne sont très proche visuellement des chevaux isabelle alors que l'origine génétique de leur robe est différente.
Le nom de la robe « isabelle » provient du prénom espagnol Isabel, nom de la reine Isabelle la Catholique qui, lors du siège de Grenade en 1491, aurait fait le vœu de ne pas changer de chemise avant la prise de la ville. De ce fait, cette chemise avait jauni et les manchettes étaient sales.
La robe isabelle consiste en un pelage dont les tons vont du jaune pâle au noisette, les chevaux isabelle ne changent pas (ou très peu) de couleur au cours de leur vie. Ils ont toujours la peau foncée, sauf sous leurs marques blanches, où elle est rose. Les crins et l'extrémité des membres sont noirs, sauf si l'animal est un porteur du gène dun, ou gène sauvage, qui lui donne des marques primitives, comme c'est le cas chez les Przewalski et les Fjords. Les chevaux Fjords ont la particularité d'avoir une crinière bicolore, et assez peu de noir au bas des membres, bien que leur robe soit administrativement nommée Isabelle, il s'agit le plus souvent d'une robe de base alezane décolorée par le gène dun, et porteuse du gène crins lavés.
Le Fjord présente de plus des marques sauvages (nommées dun) qui lui donnent des crins bicolores. L'Akhal-Teke, le Criollo, le Connemara, l'Islandais, les Mustang, les Poitevin mulassier, le Henson et le New Forest peuvent aussi présenter cette robe.
On suppose que les différentes teintes de la robe Buckskin, est du au gène agouti (bai), qui affecterait, la teinte de dorée de la robe. Donc agouti semble être responsable de différents tons de jaune dorée, ainsi que la répartition du pigment foncé. La nuance la plus commune est sans doute une couleur jaune dorée, mais elle peut beaucoup varier : Buckskin Buttermilk, Golden Buckskin, Buckskin sooty, Buckskin roan, Silver Buckskin, Dunskin, Perlino (buckskin + crème), Champagne ivory (buckskin + champagne).  Comme pour toutes les teintes de robe, le Buckskin, peut également être pie ou être sous forme de modèles de robes appaloosa
/!\ Les chevaux Buckskin sont donc, des chevaux, avec une couche de couleur de base bai ou brune + le gène de dilution crème (en un seul exemplaire → dilution incomplète du bai). Le génotype du buckskin, dépend donc, du cheval . Un Buckskin n'est pas un Dun, il n'a pas de marques primitives !


   une disciplinel'attelage
L’attelage est, avec l’endurance et la voltige, l’une des trois disciplines de haut niveau non olympique. Au début, les chevaux étaient attelés pour des usages militaires. Dès 1360 avant J.C., il est question d’atteler les chevaux. On trouve ensuite l’emploi des chars que ce soit pour la guerre ou pour le sport. Chez les Grecs et les Romains, on pourra trouver des courses de chars qui auront lieu dans des arènes. Dans les siècles qui suivent, la traction hippomobile est employée pour le transport de marchandises, l’agriculture, l’industrie, etc. L’arrivée de l’automobile marque la fin de l’apparition d’attelages en ville. Seuls les Haras Nationaux et quelques passionnés restent capables de présenter des attelages complets. Aujourd’hui, des compétitions d’attelage sont organisées un peu partout dans le monde.
Presque tous les chevaux et poneys peuvent être attelés. C’est le meneur qui conduit l’attelage, il peut être aidé par des grooms qui sont autorisés à descendre lors du parcours pour aider l’attelage lors de certains passages. Les compétitions sont ouvertes aux équipages de un à quatre équidés. Il existe aussi des compétitions d’attelage pour les enfants, adaptées à leur âge et à la taille de leurs poneys. Ces compétitions se découpent en trois épreuves distinctes :
L’épreuve de dressage : elle se déroule sur une carrière dont les dimensions varient en fonction de la taille de l’attelage. Il s’agit alors de dérouler une reprise dans laquelle le jury sera chargé d’évaluer l’impulsion, le style, la régularité des allures ainsi que la propreté et l’état général de l’attelage. Le meneur sera lui jugé sur sa technique et sa maîtrise. (voici une vidéo de l’épreuve)
Le marathon : c’est une épreuve comprenant trois à cinq sections à vitesse imposée testant l’endurance, la résistance, la vitesse et  la maniabilité des chevaux ainsi que l’habileté du meneur sur un terrain varié. La première section se déroule sur routes et chemins à allure libre, ensuite il y a un itinéraire au pas de un kilomètre. La troisième section, l’attelage devra trotter de 18 à 19 km/h sans tomber dans le galop, ensuite il s’agira de nouveau d’effectuer un itinéraire au pas. Enfin, la dernière section comporte huit obstacles naturels (gué, chicanes, dévers, etc.) à aborder dans un ordre précis. (voici une vidéo de l’épreuve)
L’épreuve de maniabilité : elle demande au meneur une parfaite maîtrise de ses chevaux et de son attelage. Elle se pratique sur une piste étroite et sinueuse composée de portes balisées par des cônes surmontées de balles. Des pénalités sont subies pour chaque balle qui tombe ou pour un dépassement du temps imparti. (voici une vidéo de l’épreuve)
Le vainqueur est donc celui qui totalise le moins de points de pénalités à la fin des trois épreuves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanell
✜✜✜✜✜✜

avatar


MESSAGES : 538
ARRIVEE : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Daily Rider #1   Ven 13 Juin - 19:32

place aux jeuxOn va réfléchir un peu (ou pas) pour ce superbe Mot Croisé spécial Cheval ! Quelle originalité ! Mais bon, au moins, ça à le mérite d'être rigolo !

Par ici !:
 

Indications
Horizontal
3. - son nez
5. - cou de ta monture
7. - allure à 4 temps
9. - ses cheveux
10. - sous ses pieds

Vertical
1. - médecin des animaux
2. - personne qui s'occupe des chevaux et des écuries
4. - allure à 3 temps
6. - discipline de saut
8. - ses pieds

RÉCOMPENSE
Remplis moi vite cette grille et renvoies la à Evanell, en cliquant ici. En fonction de la rapidité de ta réponse, voici les gains :

: 300 $
: 250 $
: 200 $

4ème et suivant : 150 $

Alors, hop hop hop, on s'active les neurones !

_________________
BETHANKSFUL
Écouter avant de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daily Rider #1   

Revenir en haut Aller en bas
 

Daily Rider #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Spirit rider
» Changement roulements rider
» Interviews SUP-RIDER
» GPS Bryton Rider 50 T
» Un nouveau rider en Alsace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIDE ♦ version 2  :: le centre ville :: le DailyRider-